Err

Blog JJ Rébillard
  Retour aux billets

GUITAR PART STORY (PART 20)

GUITAR PART STORY (PART 20)

Jusqu’en septembre 2000, il n’y avait pas eu beaucoup de changement dans l’équipe qui gérait GP depuis 1995. Je ne vous en ai pas beaucoup jusqu’ici mais il faut citer tous ceux qui ont fait exister les publications durant la première période 1994-2000. Pour GP, Thierry était directeur de la rédaction, Agnès Evrard directrice de fabrication, Christian Lameuse rédacteur en chef, Olivier Roubin chef de rubrique, Isabelle Denis rédactrice graphique, Corinne Cruchou, secrétaire générale, et Sandra Cottar chargé des abonnements et des ventes au numéro.
 
L’équipe fut complétée par un directeur de la publicité, Pascal Breton et un chef de pub, Charles Rohée qui firent rapidement merveille et la pub allait à présent financer une partie de l’histoire. Enfin, on n’oubliera pas la comptable Patricia Valensi et la responsable gestion Sophie Bastien. Fin 2000, Christian Lameuse eut envie de changer de vie et il resta à son poste jusqu’au GP79, puis quitta la société. A partir du GP80, Olivier Roubin fut nommé rédacteur en chef de GP, son compère Jean-Baptiste Méchernane devenant assistant de rédaction.
 
ILS SE MARIÈRENT ET…
Je ne voudrais pas continuer sans vous raconter une bien belle histoire. Sacré Olivier Roubin, le Rastignac de GP, certains ne l’avaient pas vu venir. C’était et c’est toujours quelqu’un de très efficace et sérieux. On pouvait lui confier des responsabilités et il était normal qu’il devienne rédac chef après 2 ans de bons et loyaux services (gestion de la pédago GP, rédac chef du défunt Bass Collector’s et bien d’autres choses…). Mais il avait aussi rencontré à GP la belle Isabelle, oui bien sûr, Isabelle Denis. Ah, ils étaient vraiment faits pour s’entendre, ces deux-là…
Et Isabelle Denis devint Isabelle Roubin, ils se marièrent donc et eurent…deux enfants ce qui est déjà très bien. Mais revenons à nos moutons. Lorsque l’on regarde le GP79 et le GP80, on voit tout de suite qu’il y a eu du changement, rien qu’avec la couve. Et le changement devint flagrant fin avril 2001 avec le GP86 Matmatah. Olivier et Isabelle, toujours avec un petit regard de Thierry, avaient transfiguré le mag. On était maintenant vraiment sur la formule que souhaitait Olivier depuis un moment.
GP était devenu un mag mixte : il réunissait un mag guitare et un mag musique avec toute une actu largement développée, même si elle restait axée autour de la rock music en général et de la guitare en particulier. Dans le même temps et pour intégrer ces nouveautés, la pagination avait augmenté et pouvait aller jusqu’à 164 pages. Ce fut le début d’une grande époque et les ventes allaient augmenter pour revenir progressivement au niveau des meilleures ventes, celles des années 1995-96-97.

UN ABONNEMENT = UNE MÉTHODE
En plus, Agnès avait eu une excellente idée qu’elle avait testée dès 2000. Elle consistait à offrir des méthodes en cadeau d’abonnement, et bien sûr, vous vous doutez de quelles méthodes il s’agissait. 
En 2000, on commença avec Accompagnement Guitare Acoustique et le résultat fut au-delà de nos espérances. Les 400 ex prévus fondirent comme neige au soleil et il fallut en mettre 200 de plus !! Mais le carton fut réalisé avec la méthode Apprenez à jouer comme Ben Harper avec laquelle s’abonnèrent plus de 1200 lecteurs.
Et on continua avec d’autres méthodes au fur et à mesure de leur sortie. En 2001, il y eut ainsi 3600 nouveaux abonnés, puis 3000 en 2002-2003 et enfin 3000 en 2004-2005, soit 9600 abonnés en tout. C’est à cette époque que je sortis mes fameuses méthodes Débutant. Pour ma part, et il y avait tellement de guitaristes qui avaient débuté avec Complete Electric Guitars ou Unplugged, que je pensais bien avoir des méthodes débutant. D’ailleurs, tous ces apprentis guitaristes, parfois devenus de redoutables six cordistes l’avaient prouvé.
Mais voilà, j’étais en train de créer mon réseau de points de vente et la demande en boutique était différente de la demande des lecteurs de GP. Dans les magasins, on me disait « Monsieur Rébillard, c’est dommage, vous n’avez pas de méthodes Débutant ». Je demandais donc, mais pour vous, qu’est-ce qu’une méthode débutant ? On me répondit « c’est une méthode pour apprendre à jouer seul, sans professeur ». Bon d’accord, c’était évident, mais encore ? Après réflexion, c’était clair, il fallait déjà un visuel et une mise en page ludique.
Il est vrai que sur ce plan, mes méthodes étaient davantage destinées à des lecteurs de GP qui me connaissaient d’avance. Ils reconnaissaient le mag dans mes couves signées Mr Frébourg et connaissaient ma pédagogie par GC et GP. Par contre, le client d’un magasin qui n’avait jamais entendu parler de moi ne pouvait pas s’y retrouver. Je dis à mes clients, il ya déjà Coup de Pouce. Ils me répondirent « oui mais on voudrait bien avoir autre chose à proposer ». D’accord, répondis-je mais je vais vous demander « un petit coup de pouce » pour composer le cahier des charges idéal. A suivre…
JJ RÉBILLARD



Rédigé le  26 fév. 2013 4:40 dans GUITAR PART STORY  -  Lien permanent

Commentaires

Coucou JJ, merci de ces travaux d'archéologie !
Bises, sandra S
Publié par : sandra  - 5 sep. 2017 13:46

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site