Blog JJ Rébillard
  Retour aux billets

STORY ET ANALYSE DE STYLE : LENNY KRAVITZ (PART 1)


SOUL MAN

Depuis de nombreuses années, Lenny Kravitz est certainement l’un des musiciens les plus recherchés. Multi-instrumentiste talentueux, song writer de très bon niveau, producteur et arrangeur émérite, Lenny est respecté par tous pour son éclectisme musical.

On retrouve cette marque de fabrique tout au long de sa carrière, en solo ou aux côtés des plus grands, de Curtis Mayfield à Madonna, en passant par Slash, sans oublier des artistes plus récents comme Mary J.Blidge et Jay-Z. Rock, soul, funk, hip hop, R&B vintage ou R’N’B actuel sont les ingrédients principaux du cocktail Kravitz, bien que celui-ci soit encore un peu plus complexe.

En fait, et comme le dit lui-même Lenny, le groove est la base de sa musique. « Le groove, c’est quelque chose qui vient du coeur. Tu peux apprendre à jouer, tu peux enrichir ton vocabulaire, mais le groove tu nais avec. Ca ne s’apprend pas, du moins en ce qui me concerne ».

Effectivement, Lenny a le groove et il suffit d’écouter ses différents opus pour s’en convaincre si le moindre doute subsiste. Deuxième caractéristique de son style, l’art de faire du neuf à partir du vintage, avec le matos comme avec la musique. Un vrai spécialiste de la question, à tel point que ses détracteurs l’ont parfois accusé de n’être qu’un vulgaire plagiaire.


UNE FUSION DE STYLES BIEN PERSONNELLE

De fait, la première fois que j’ai écouté Lenny sur l’album Let Love Rule, je n’ai pu m’empêcher de penser que notre ami avait dû écouter beaucoup les Beatles, Sly Stone, Led Zep ou Jimi Hendrix et qu’il possédait toutes les pédales de l’époque.

Cela n’enlevait toutefois rien à son talent ou à ses qualités de guitariste multi-instrumentiste et cette impression fut largement confirmée à l’écoute de Mama Said. Un titre comme It Ain’t Over ‘Til It’s Over était même assez remarquable pour son originalité, notamment durant le pont central du solo. Et pour conclure sur la polémique, les plus grands musiciens ont toujours revendiqué des influences.

Le cas Kravitz est cependant particulier et on pourrait le rapprocher de celui de Ben Harper. A chaque fois, la somme d’influences est importante et la fusion qui en résulte est un cocktail plutôt réussi. Dans les deux cas, Jimi Hendrix, Led Zep, Sly Stone ou Bob Marley sont les mentors les plus évidents.

Ensuite, chacun a sa voie propre et Ben Harper préfère mixer le country blues des pionniers avec le metal ou le reggae, alors que Lenny a un penchant prononcé pour la fusion entre le rock psychédélique des sixties, le funk et le hip hop.
Mais ils ont en commun l’art de s’inspirer du son vintage et de le transformer en son actuel.

Mississipi John Hurt rencontre Nirvana et on obtient Ben Harper. Sly Stone rencontre Jay-Z et on obtient Lenny Kravitz, qui reste l’un des musiciens les plus intéressants à l’heure actuelle. Pour preuve, les grands du hip hop ou du R’N’B font régulièrement appel à ses services. Lenny is really The Soul Man...

A PROPOS DU STYLE ET DU SON

Fusion est donc le maitre mot pour définir le style Kravitz. Il revendique toutes sortes d’influences. Chronologiquement, on commence par le Chicago blues de Muddy Waters ou de Hubert Sumlin (somptueux guitariste de Howlin’ Wolf).

C’est la première source de son feeling. Le jazz des années 50 et 60 berce également son enfance. Ensuite, le rock psychédélique de la fin des sixties marque profondément Lenny. Hendrix est sa plus grande influence, aux côtés de John Lennon, Jefferson Airplane ou Little Feat.

La soul est une autre dimension essentielle de son style avec Sly Stone, Al Green, Aretha Franklin et Stevie Wonder. Le metal du début des seventies n’est pas en reste, Led Zep arrivant en première position devant Aérosmith.

Le funk est également très présent, notre ami vouant une véritable vénération à Al McCay, d’Earth Wind And Fire ou à Funkadelic sans oublier James Brown, Prince et les Jackson. Pour le spirituel et le message, Lenny est proche de Bob Marley et Martin Luther King.

On terminera la liste avec sa prédilection pour le hip hop et le R’N’B new-yorkais, Jay-Z, Angie Stone ou Mary J.Blidge figurant parmi ses artistes préférés. Tous ces styles ont un point commun qui est le groove, l’âme de la musique et Lenny est un maitre du groove en tous genres. Son style est donc groovy, selon l’expression consacrée de la fin des sixties, qui s’appliquait aussi bien à Jimi qu’à Sly Stone.

Pour le son, Lenny Kravitz reste entièrement maitre de sa production et réalise l’intégralité de tous ses albums.

Le son est vintage à la prise car selon ses dires, « les disques n’ont jamais mieux sonné qu’entre 1965 et 1972. Les micros, les amplis, les instruments de cette époque sont meilleurs, ils ont plus de présence et plus de corps ».

Lenny enregistre donc sur du matos vintage et a réalisé une bonne partie de sa production sur de l’analogique. Depuis 1998, il a intégré la technologie numérique mais une bonne partie du circuit reste analogique.

A l’arrivée, Lenny est passé maitre en matière de traitement des sons vintage et il sait à merveille mélanger les parties traditionnelles avec des samples et autres machines numériques.

Cette particularité est l’élément déterminant du son Kravitz. On signalera son étroite collaboration avec l’ingénieur du son et musicien Henry Hirsch qui l’assiste pour les prises et le mixage depuis ses débuts.

Toujours selon Lenny himself, « il faut s’entourer d’un très bon ingénieur du son en qui tu puisses avoir confiance, parce que quand tu travailles tout seul, c’est comme si tu étais dans une capsule avec toi-même.

Parfois, on a besoin de recul. Il faut donc avoir quelqu’un à tes côtés qui te permette de rebondir ». Lenny reste donc très humble et connait ses limites. Une qualité supplémentaire non négligeable...

JJ RÉBILLARD


Rédigé le  4 jan. 2016 12:38 dans LENNY KRAVITZ  -  Lien permanent

Commentaires

Super l'analyse comme toujours. Merci
Publié par : Alain D - 5 jan. 2016 16:53

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site