Blog JJ Rébillard
  Retour aux billets

STORY ET ANALYSE DE STYLE : ERIC CLAPTON (PART 5)


MATOS DE CHOC


GUITARES

Sur ce plan, la panoplie d’Eric Clapton est impressionnante. Avec les Roosters (1963), il joue sur une Kay Jazz II et avec les Yardbirds, il emploie une Fender Telecaster, une Fender Jazzmaster, une Gibson ES 335 ou encore une Gretsch 6120. Pendant la période Bluesbreakers, il joue sur une Gibson Les Paul qu’il abandonne au profit de la Gibson SG psychédélique de 61 avec Cream. Pour Blindfaith, Eric choisit une Gibson Firebird puis une Les Paul Custom 3 micros. Comme on le remarque, la première période est plutôt Gibson et c’est à l’époque de Derek And The Dominos que God adopte définitivement la Fender Stratocaster, en l’occurence la fameuse "Layla Strat” de 1956. Il ne quittera pratiquement plus les Stratocaster à partir de cette date et ce pour différentes raisons. Parmi celles-ci, on peut citer le désir d’assumer la continuité par rapport Jimi qui restera à tout jamais l’un des ses plus chers amis. Il possède ainsi plusieurs Fender dont une de 1954, une de 1965 et Blackie, sa préférée dont le manche est de 1956, la caisse de 1957 et les micros du début des seventies. Il utilise beaucoup cette guitare, notamment durant la première partie des années 80. Depuis la fin des eighties, Eric joue sur le modèle spécialement conçu pour lui par Fender, la Stratocaster Eric Clapton Signature équipée de micros Lace Sensor.
Sur le plan acoustique, il utilise principalement des Martin, la première de 1965, et la seconde de 1939 sur laquelle il joue lors des concerts au début de 1993 au Royal Albert Hall. On n’oubliera pas sa Fender acoustique et ses dobros qui clôtureront cette liste d’une longueur rarement égalée. 

AMPLIS

Suivant les époques, Eric Clapton emploie des Vox AC30, des Marshall (combos des 50 W, JTM45 de 100 W), des Fender (Dual Showman, Champs, Twin Reverb) ou bien encore des Music Man. A titre indicatif, il joue sur un Marshall Combo 50 W à l’époque des Bluesbreakers et sur un Fender Dual Showman lors de la période Derek And The Dominos. A l’heure actuelle, Eric reste fidèle à Fender ou à Music Man, bien qu’il ait une préférence pour Fender mais il peut utiliser d’autres amplis comme les Soldano pour obtenir un son particulier.  

EFFETS

Cette section sera extrêmement courte. En effet, Eric Clapton utilise très peu d’effets. On notera une wah wah Vox, un delay analogique MXR et la réverbe de ses amplis. En studio, les réverbes sont présentes mais jamais envahissantes. On notera toutefois l’emploi fréquent en périphérique du flanger ou du chorus qui lui permettent d’obtenir une légère bosse dans les médiums. C’est une caractéristique du son Clapton. En résumé, le son de God repose principalement sur la combinaison Fender Stratocaster + amplis Fender ou sur le duo Fender Stratocaster + amplis Music Man.



POUR AVOIR LE SON ERIC CLAPTON


La guitare : utilisez de préférence une Gibson Les Paul ou une Gibson SG pour jouer les titres de la première période, jusqu’à la fin des années 60. Pour la suite, on prendra naturellement une Fender Stratocaster.

L’ampli : sur ce plan, on peut utiliser un Fender Twin Reverb qui permettra d’obtenir les sons clean et Crunch. Pour le reste, ajoutez des pédales pour les sons saturés ou utilisez un Marshall. Un simulateur d’ampli peut donc être conseillé.

Les effets : prenez des pédales ou un multi effet. Mais Mr Clapton utilisant très peu d’effets, on se contentera du strict minimum, à savoir une wah wah, un chorus et un delay.

JJ REBILLARD  

Rédigé le  10 nov. 2014 20:12 dans ERIC CLAPTON  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site