Blog JJ Rébillard
  Retour aux billets

STORY ET ANALYSE DE STYLE : BOB MARLEY (PART 5)




MATOS DE CHOC


Les sons de guitare des Wailers sont aussi variés que leurs arrangements. En général, les rythmiques et autres cocottes sont exécutées en son clean ou dotées d’un léger crunch.

Les solos se partagent entre les sons clean, les overdrives et les distorsions. A l’exception de la reverbe, de l’écho et du phasing, les effets sont relativement discrets, le son de certaines guitares rythmiques étant pratiquement brut.


• GUITARES

La guitare de prédilection de Bob Marley est une Gibson Les Paul Special achetée en 1973. Elle est en acajou marron et comporte deux micros simple bobinage. Avant cette date, Bob joue sur une Fender Stratocaster sunburst.

Sa guitare acoustique fétiche est une Epiphone douze cordes montée en six cordes et on a pu le voir également jouer  sur une Ovation.

Enfin, la guitare qui a composé No Woman No Cry est un instrument sans marque mais d’une grande valeur sentimentale.




Les autres Wailers jouent sur Gibson Les Paul, Gibson ES 335, Gibson SG ou sur Fender Stratocaster. 




• AMPLIS


A ce niveau, il y a assez peu de choses à signaler. Bob Marley, Al Anderson et Julian Marvin utilisent le Fender Twin Reverb, des Marshall ou des Vox AC30.

• EFFETS

Les chansons des Wailers ont donné lieu à de nombreuses expérimentations au plan sonore. Les effets employés sont d’abord l’overdrive, la distorsion et la wah wah.

Ensuite, on peut ajouter suivant les cas du phasing du delay et de la réverbe. Il faut également rappeler que Roger Mayer, le technicien guitare de Jimi s’occupait des instruments des Wailers.

Il a en quelque sorte été le lien entre Bob et Hendrix, favorisant leurs expériences sonores. 

POUR AVOIR LE SON DE BOB ET DES WAILERS

La guitare : utilisez de préférence une Gibson Les Paul mais vous pouvez aussi jouer suivant les cas sur une Gibson ES335 ou une Fender Stratocaster.

L’ampli : un Fender Twin Réverb sera le plus indiqué mais un Marshall ou un Vox AC30 peut également faire l’affaire. Dans le premier cas, utilisez des pédales pour obtenir les crunch, overdrives et autres distos.

Les effets : au chapitre des effets, notez principalement la wah wah manuelle et automatique, l’effet Leslie, le delay et la réverbe en quantité souvent limitée en rythmique, plus importante en lead.

JJ REBILLARD  


Rédigé le  13 avril 2015 13:16 dans BOB MARLEY  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site