Blog JJ Rébillard
  Retour aux billets

GUITAR PART STORY (PART 43)



J’avais exposé le problème des contrats à la rédac et leur avait clairement expliqué qu’il était impossible pour moi de signer de tels contrats. D’ailleurs, je n’étais pas le seul à refuser de signer ces contrats mais avec les autres mutins, ça n’était pas la même chose, apparemment on les laissait tourner leurs rubriques car on ne pouvait se passer de tout le monde. Et la direction et le service juridique avaient bien l’intention de les obliger à signer un jour ou l’autre les fameux contrats.

Par contre, pour moi, ça n’était pas la même chose, il était absolument obligatoire de signer pour figurer sur le DVD. La juriste me disait «mais Jean-Jacques, n’ayez pas peur, vous pouvez avoir confiance en nous». Tu parles, en plus j’adorais le ton condescendant d’une jeunette qui cherchait à prouver n’importe quoi du haut de ses 30 ans à un vieux loup de mer qui en avait vu d’autres. Mais moi, j’avais 30 ans d’expérience dans le business et je posais donc mes conditions.

GP155 ET LE FORFAIT DE JJ
Celles-ci étaient très claires. Pas question d’bandonner mon droit à l’image plus d’un an, des royalties durant cette même année, pas de responsabilité en cas de recours d’un tiers et un salaire décent. J’essuyais un refus clair et net et dans ces conditions, pas question pour moi d’enregistrer mes deux rubriques. D’ailleurs on était fin novembre et le DVD étant prévu pour le GP155 daté février 2007, je ne pouvais laisser la rédac dans l’incertitude, et il fallait être honnête et responsable.

J’avertis donc la rédac et retournais à mes occupations. Patrice Deschamps refusa aussi et ne figura pas non plus sur le DVD. Les autres firent semblant d’accepter mais très peu signèret les contrats. Enfin, Rock Guitar Legend était fini, le PDF de la méthode était dispo en téléchargement sur mon site avec les codes d’accès du DVD, de ce côté, il n’y avait plus qu’à attendre les effets de la campagne de pub sur les premières ventes en espérant que le concept séduirait un maximum de guitaristes en herbe.

Guitar Unplugged N°4De fait, la sortie de Rock Guitar Legend fin novembre prit un peu tout le monde de cours car l’album parut deux mois avant le DVD de GP, dans les kiosques (20000 ex) et en grande distribution (30000 ex) comme prévu. De là à penser que j’avais fait tout cà exprès et que ce CD-DVD en solo doublé d’une absence dans le DVD de GP n’était pas une coïncidence, il n’y avait qu’un pas à franchir…et la direction de Studio Press le franchit, tout comme la rédac de GP alors que rien n’avait été calculé de ma part.

Mais d’abord, personne ne me dit quoique ce soit et de toutes façons, ma collaboration avec GP n’était pas terminée. Il fut décidé qu’il y aurait un DVD tous les trois mois et que les autres numéros seraient avec CD, à l’ancienne. Pour les numéros avec CD, j’avais toujours mes deux rubriques et les rubriques de Guitare Classique et Guitar Unplugged. Mais je dus bientôt me rendre à l’évidence: la rédac n’avait pas apprécié et l’année 2007 démarra avec une note un peu dissonante.

Fin janvier, le GP155 équipé du DVD «Le grand Test du Guitariste vol 2» parut et en regardant le making-of, j’eus la surprise de tomber sur une petite phrase bien cinglante et désobligeante à mon égard. En page 86, il était écrit «Fred (Mariolle), toujours lui, a ensuite enchainé avec la rubrique Solo, reprenant le flambeau de Jean-Jacques Rébillard suite au forfait de dernière minute de celui-ci». Je fus très surpris car je croyais que la rédac m’avait suivi lors de mon refus de collaborer.

C’était bien cher payé pour un Rock Guitar Legend, d’autant que Charles Rohée avait pris de la pub chez eux pour notre CD-DVD. En fait, ça voulait dire, il n’est pas sur le DVD car il n’a pas voulu et surtout a fait un forfait de dernière minute comme si je n’avais pas toujours été loyal depuis 12 ans. Bon, étant blindé, j’avais l’habitude de rencontrer ce genre de situation mais vis à vis des lecteurs, il importait de faire le point et de révéler la vérité sur cette histoire.

Naturellement, mon absence sur le DVD avait été remarquée par de nombreux lecteurs qui ne manquèrent pas de le signaler sur le forum deguitarpart.frdans la rubrique habituelle pour chaque numéro de GP.Je profitais donc de ce bon vieux forum pour tout expliquer et me jusitifier. Je fus largement soutenu par les lecteurs dont les marques de sympathie me touchèrent beaucoup. Je n’évoquais même pas rock Guitar Legend car mon absence du DVD était juste due aux problèmes de contrats.

D’ailleurs, avec le forum, les lecteurs communiquaient beaucoup plus, entre eux comme avec la rédac mais celle-ci ne pouvait pas tout dire…et cela se sentait. Les lecteurs l’avaient bien compris, il se passait quelque chose, GP n’était et ne serait jamais plus comme avant, avec ou sans moi: les choses évoluaient, c’est ainsi, on était rentré dans l’ère post-industrielle. Quant aux ventes de Rok Guitar Legend, elles dépassaient les 20000 ex fin janvier, pas si mal pour l’époque, surtout que cela n’était pas fini…

JJ RÉBILLARD



Rédigé le  15 oct. 2013 8:22 dans GUITAR PART STORY  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site