Blog JJ Rébillard
  Retour aux billets

GUITAR PART STORY (PART 42)

UkuléléLa fin de l‘année 2006 allait réserver une surprise imprévue. Rock Guitar Legend allait sortir fin novembre et d’autre part, la méthode de guitare country de Christian Séguret allait paraître début décembre. Tout cela était acté, bien qu’il soit intéressant de révéler quelques vérités au sujet de cette méthode, comme au sujet de la méthode de guitare manouche de Daniel Givone. Rappelons d’abord qu’un accord avait été passé avec Thierry Frébourg en 1994 au sujet de nos activités respectives.

Oui, souvenez-vous, 1994 est l’année des débuts de GP et de GC avec le Hors série Hendrix. A l’époque, nous avions conclu ce que l’on appelle en termes bassement commerciaux un deal. Il était convenu concernant nos publications, que GP s’occupait des partitions et du drive général pour la presse et que je me chargeais de toute la partie édition livre avec les méthodes. Cela était correct, Thierry était un éditeur de presse et j’étais pour ma part l’éditeur de la pédagogie qui va avec.

UKULÉLÉ A PART
Tout cela fut valable jusqu’en 2001. Fin 2000 et s’en me prévenir à l’avance, Thierry décida de charger un peu plus sa barque en vue de finaliser sa vente un jour ou l’autre et conçut un plan éditorial pédagogique mais qui ne touchait pas mes perspectives à priori. Il se servit du véhicule Band A Part conçuau départ pour gérer le CD des lecteurs et qui était devenu une structure dormante pour en faire une structure éditoriale livre. Il disait qu’il ne s’intéresserait pas aux sujets que je traitais dans mes méthodes

Mais je me doutais bien qu’il y aurait une suite et de toutes façons, c’était une forme de rupture de nos accords initiaux de 1994. C’est pour cette raison que je commençais à prendre quelques distances dès la fin 2000. De fait, mon sentiment à l’égard de l’avenir de GP et GC fut scellé à ce moment. La maison Studio Press étant en vente et partiellement rachetée par Roularta et la rupture de nos conditions initiales avec Thierry ne laissait rien présager de bon.

Il commença avec une première parution, La Méthode Ukulélé de Cyril Lefebvre. A l’époque, j’avoue que j’ai pensé, «quoi une méthode de ukulélé en 2000, je n’y crois pas un seul instant». Pourtant, connaissant Thierry, il avait certainement de bonnes raisons de sortir cette méthode. L’instrument star des années 20 et 50 risquait fort de connaître une troisième jeunesse et dans tous les cas, c’était un super fond de catalogue. Effectivement, il y avait là ce que l’on appelle «une niche».

La suite le confirmera avec le revival uke de 2006-2007 mais il était temps de réserver sa place! Sacré Thierry, toujours une longueur d’avance. Enfin, les méthodes ancestrales des années 30 et 50 étaient reléguées au placard et il y avait un trou énorme à combler. De fait, les ventes furent au rendez-vous et explosèrent en 2007, les droits ayant entre temps été vendus à Hit Diffusion. Fin 2001, Band A Part édita également une méthode de slide ou encore un recueil de standards en guitare classique.Guitar Part N°152

Deux autres projets furent initiés, la méthode de guitare manouche par Daniel Givone et la méthode de guitare country de Christian Séguret. Ces projets ne virent pas le jour…avec Band A Part mais avec moi, comme vous le savez et la fameuse méthode country sortit en 2006, un an après la méthode manouche. Les choses étaient rentrées dans l’ordre, car depuis que Thierry était parti, ses héritiers ne savaient pas quoi faire de Band A Part. Car Studio Press-Roularta était devenue une très grosse machine.

HISTOIRES DE CONTRATS : LA MAUVAISE SURPRISE

Pour eux, Band A Part était plus un problème qu’un actif digne de ce nom. Par ailleurs, ils s’étaient bardés d’une armée de juristes dont l’efficacité restait à prouver. Avec le DVD, ils ne voulaient pas de problèmes de droit à l’image et autres et ils demandèrent donc aux intervenants de signer des contrats pour leurs prestations. Dans les faits, on était dénué de toute prérogative et signer ces contrats était synonyme de retour à l’esclavage. Pour exemple, en cas de recours d’un tiers, on était responsable de tout.

Par ailleurs, on abandonnait notre droit à l’image pour 20 ans, tout comme nos droits d’auteur en échange d’une maigre rémunération pour solde de tout compte. Naturellement, ayant 50 ans à l’époque, ayant bourlingué autant que possible dans le show-bizz et déjà signé ce type de contrat, il était hors de question de signer quoi que ce soit. Mais la juriste était têtue et il n’y avait pas de négociation envisagable car de mon côté, je savais que l’on ne peut signer ce type de contrat sans contrepartie valable.

Et la contrepartie, c’était au minimum un salaire décent et des royalties sur les ventes. On était fin octobre et le temps pressait car je devais enregistrer mes rubriques mais impossible de s’entendre. Dans le même temps, j’avais de quoi m’occuper avec Rock Guitar Legend et il était temps d’en finir avec toute cette histoire qui ne rimait plus à rien. Pas de JJ sur le DVD de GP? Rock Guitar Legend me permettait une mise en place bien plus importante et j’avais de la pub sur M6. La suite dans la part 43.

.JJ RÉBILLARD



Rédigé le  8 oct. 2013 14:35 dans GUITAR PART STORY  -  Lien permanent

Commentaires

Une question que je me suis toujours posé. Personne ne s'est rendu compte qu'en plein sur la couverture du fameux GC Hendrix - que j'ai toujours - il y avait écrit "mort à 24 ans il y a 24 ans" ?
(Hendrix est mort à 27 ans)
Curieuse erreur...
Publié par : blackdog - 8 oct. 2013 15:10
Comme toi je m' étais inscrit en faux à l'époque!
Étant presque un bon biographe de Hendrix, il est né en 1942 donc en 1970, il avait presque 28 ans. J'avais lu dans certains magazines en effet qu'il pouvait être né en 1946, c'était assez improbable du fait de son engagement dans les parachutistes, il aurait été trop jeune, ainsi que pour sa participation dans l'orchestre de Little Richard, entre autres...
Publié par : Bruno - 8 oct. 2013 18:35

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site