Comment apprendre la guitare blues seul ?


comment apprendre la guitare blues

Quelque soit le moyen que vous avez choisi pour apprendre la guitare alors que vous n’en avez jamais joué, vous devez avant tout connaître un certain nombre de règles pour avancer vite et sûrement. J’ai évoqué dans l’article « Apprendre la musique » les différents moyens à notre disposition (professeur, méthode, vidéos Youtube, site pédago…)* en proposant une vision généraliste pouvant s’appliquer quel que soit l’instrument pratiqué et démontrant qu’une bonne méthode est indispensable. Mais cette fois, les choses sont encore un peu différentes car on trouve relativement peu de médias qui s’intéressent vraiment à l’approche spécifique du blues tout en allant à l’essentiel.


Apprendre le blues : un contrat avec le diable

Parce que c’est bien connu, pour avoir le blues, mieux vaut avoir vendu son âme au diable au hasard d’une rencontre à la croisée des chemins, Crossroads, comme dans la légende. Et d’ailleurs, écoutez les grands guitaristes de blues pendant leurs sessions live. Ils se demandent toujours s’ils vont avoir le blues et le clament à haute voix. Alors, légende, comédie, simulacre pour forcer la main du destin ? Pourtant il est vrai que personne ne peut se vanter d’avoir le blues dans son âme et au bout de ses doigts lorsqu’il va se mettre à jouer, en privé comme en public, même si ce dernier fait monter l’adrénaline. 

Et j’en sais quelque chose, on n’a pas ça avec un simple claquement de doigts. Cela se mérite en quelque sorte. Mais il existe différentes façons de se préparer. Et d’ailleurs notre propos n’est pas ici « comment devenir une star du blues » mais plutôt comment apprendre la guitare blues, en bref connaître les rudiments principaux pour faire sonner son instrument et s’exprimer pleinement. Pour cela, inutile d’être un virtuose de la guitare. Evidemment, il est recommandé d’avoir deux à trois mois d’instrument mais cela suffit et j’ai testé des méthodes d’enseignement avec mes élèves sur ce sujet.

A noter qu’elles peuvent aussi s’appliquer à des guitaristes de tous niveaux souhaitant retrouver un jeu simple mais très expressif, basé sur peu de notes, comme les grands maitres. Une fois la magie retrouvée, on pourra repenser à la virtuosité, cela ne sera plus du tout comme avant…Ces méthodes sont largement basées sur la théorie de la single note que j’ai exposée dans le volume 1 de la collection Les Cahiers du Blues disponible sur ce site.


Une méthode pour débutant basée sur une "unique note"

Tout le spirit of the blues tient dans le son d’une seule note de Robert Johnson, Eric Clapton ou B.B King pour ne citer qu’eux. C’est la théorie de la single note selon laquelle il vaut mieux placer une seule note bien sentie qu’un déluge inconséquent. Et tout guitariste peut faire cela, notamment un débutant, à condition de travailler rapidement tous les effets de jeu les plus simples. Par contre, cela sera presque plus difficile pour un guitariste averti et quelque peu virtuose, s’il veut renouer avec la simplicité.

Lors de certains stages consacrés au blues que j’ai pu animer, il m’est arrivé d’avoir des participants correspondant à ce dernier profil. Quand ils commençaient à jouer, je me demandais ce qu’ils venaient faire dans ce stage, au vu de leur niveau technique. Mais c’est justement la simplicité, l’émotion, on pourrait dire la naïveté de la single note qu’ils avaient perdue et ils étaient finalement venus pour la retrouver. Comme quoi, la technique à outrance et la virtuosité vous emmènent parfois dans une impasse.

accords du blues guitare seul

Des accords, des notes... la base de la méthode guitare blues

Quoiqu’il en soit, lorsque l’on apprend la guitare blues, la première chose à faire est d’apprendre à faire sonner une note et de connaître les bases du phrasé mélodique. Il est ainsi juste nécessaire de connaître la gamme pentatonique mineure dans sa position la plus simple. Jouer une note sans âme équivaut souvent à la jouer sans aucun effet de jeu. C’est donc par là qu’il faut commencer. Prenez n’importe quelle note de la gamme pentatonique mineure, en La par exemple. Et prenons justement la tonique, La sur la corde de Ré en case 7.

Si vous la jouer en l’attaquant sans accent à la main droite et sans effet de jeu à la main gauche, il ne se passera rien. Commençons avec la main gauche : ajoutez un hammer-on ou un slide en appoggiature qui précédera le La à partir du Sol en case 5. Le son n’est plus le même. Jouez maintenant un La sur Mi 1ère en case 5. Comparez ensuite avec un bend d’un ton sur un Sol (corde de Si case 8) pour obtenir le La. Ça sonne non ?

Et maintenant, faisons intervenir la main droite. Si vous jouez les notes qui précèdent sans intention, en bref sans relief, elles sonneront mieux que sans effets de jeu de la main gauche mais beaucoup moins bien que si vous variez l’accentuation. Attaquez chacune de ces notes en forte, c’est à dire en accentuant avec une attaque ferme en main droite. Puis jouez-les normalement sans accents, et jouez-les enfin doucement en attaquant très peu. Et répétez alors plusieurs fois chaque note en démarrant très doucement et en augmentant l’attaque et donc le volume progressivement. Et voilà le travail !

Apprenez seul les accords du blues avec notre méthode facile guitare débutant

Vous n’êtes peut-être pas encore un virtuose mais vous savez faire sonner une note, ce que finalement un nombre assez limité de guitaristes sait faire. Je suis certain que vous êtes vous-même bien surpris du résultat. Jouer avec l’âme et transmettre ses messages jusqu’au bout de ses doigts sont l’essence même du spirit of the blues ! Il ne faut jamais l’oublier sous peine de perdre son âme et le reste en cours de route…Ensuite, il y a les accords, les relations entre les solos et les accords, mais c’est une autre histoire !

JJ REBILLARD

accords guitare blues facile pour débutant